LE MONDE APRÈS LA PLUIE 2020

Oeuvre multisupport / installation immersive : vidéo-performance et dispositif sculptural - travail en cours-

Sculptures créer en duo avec Antoine Proux réalisés lors d'une résidence aux Beaux arts de Marseille, White Moutain College, 2020. 

Résine, plâtre, cinefoil, métal, latex, pigments, plantes. Dimensions variables

Interprète chorégraphique : Calixto Netto 


Extrait du dossier de presse : 

Le Monde après la pluie ", la recherche actuelle d'Eva Medin, se tourne vers un livre d’anticipation appelé L’Europe après la

pluie ainsi qu’une peinture de Max Ernst du même nom : deux oeuvres qui nous livrent une vision prophétique du monde actuel

et questionnent le conditionnement qui coupe l’homme des puissances de l’instinct et de la nature. Travaillant actuellement

sur une fable chorégraphique et immersive, Eva Medin a souhaité, pendant ce temps de résidence, inviter l’artiste

Antoine Proux à travailler avec elle sur une nouvelle série de sculptures crées en duo. Pensées comme un ensemble, les sculptures viennent faire écho à un travail de vidéo et de performance qui mettent en scène les errances d’une entité hybride, entre figure humaine, robotique, minérale et végétale. Et si l’acceptation d’autres formes de vie était la réelle odyssée de notre époque ? Comment créer l’hybridation au sein même de nos pratiques artistiques ? 

-

Le Monde après la pluie sera présenté lors de la Biennale des

imaginaires numériques de Marseille en novembre 2020.

Copyright © All rights reserved.
Using Format